SICER: Société Indépendante de Construction et d'Exploitation Radioélectrique

Cet article est la traduction d'un texte paru dans le magazine"Retro Radio" du 04/2006, organe du "Vlaamse Radioverzamelaars". Je remercie Rudi Sillen président du club et Guido Nys, auteur  de l'article qui m'ont autorisé à le reproduire. Toutes les photos de cet article appartiennent à Guido NYS(sauf celle du SICER 4  Photo : voir le site de Gidi Verheijen: www.oldradios.nl). Leurs reproduction est strictement interdite.

Note: à l'origine il s'agit d'un texte en français traduit en flamand que j'ai retraduit en français.

Histoire.

La Société   Indépendante de Construction et d’Exploitation Radioélectrique  ou Société anonyme SICER a été créée le 12 février 1927 par monsieur Robert Goldschmidt.

Le siège social, bureaux, laboratoire et usine  étaient situés Avenue Rittweger n° 2 à Machelen.

Le showroom et les locaux de démonstration se trouvaient avenue de la Toison d’Or 35 à Bruxelles.

La société pris un essor rapide  comme en témoigne la liste des divers salons auxquelles participa de 1927 à 1931.

 

Foire commerciale de Bruxelles                                                 1927, 1928, 1929, 1931,

  

Salon de TSF à Liège                                                                  1927

     

Salon de TSF à Bruxelles                                                            1927,

   

Salon de la Radioélectricité à Bruxelles                                      1929, 1930, 1931

 

Exposition internationale d’Anvers                                             1930

   

Exposition du Tourisme à Anvers                                                1931

  

Exposition de la Radiophonie dans une école à Bruxelles           1931

 

Salon de la TSF à Lyon                                                                 1931

  

Salon de la TSF à Lille                                                                   1931

        

Salon de la TSF à Gand                                                                  1931

 

A partir de 1931 SICER  publia un  mensuel sous le nom de : SICER radio magazine.

D’après les recherches, parmi les réclames et les publicités dans les magazines professionnels de l’époque, nous devons conclure que la fermeture de l’usine s’est produite vers la fin des années 1930.

Mais dans le magazine Radio de juillet  1935 parut encore une publicité commune de Sicer et Cer(-Si). Ces appareils étaient en vente via le grossiste MEGA.

 

Remarque: dans la biographie de Robert Goldschmidt nous trouvons les renseignements suivant: dépôt du bilan en 1932, il est question de dissolution anticipée et un liquidateur est nommé pour demander un concordat préventif à la faillite. C'est ce concordat qui explique que l'on trouve encore des appareils SICER jusqu'en en 1935. .

 

Dans le magazine Radio de septembre 1935 la dernière création de SICER, le CER était annoncé au  public.

Dans la revue MEGA de 1937(revue pour professionnels) on proposait les types Aiglon 371 et 372, Aigle 373 et 374, plus le Maestrocer 376. En 1938 c'était le tour des types Aiglon 831 et 832, Aigle 833 et Maestro 834. Ce type d’annonce était également employé par SICER en 1935 (voir réclame).

 

SICER.

 

SICER est la société la plus importante de Belgique de construction de radios. Elle est la continuation des sociétés de construction de radio de monsieur R. Goldschmidt, qui était connu en Europe avant la première guerre mondiale. Le nom de  Robert Goldschmidt est attaché à la construction des premiers alternateurs hautes fréquences. Il installa également un réseau de radiotélégraphie au Congo Belge.

 

Parmi ces activités, on trouve depuis 1913  la construction  d’appareils émetteurs et récepteurs suivant les techniques en vigueur du moment. Ces installations sont encore  opérationnelles actuellement et assurent un trafic intensif à l’intérieur du Congo.

Ces appareils seront remplacés par une série d’appareils télégraphique  et téléphonique  plus modernes qui sont construits par SICER pour le compte du Ministère des Colonies.

SICER a déjà d’installé trois émetteurs modernes pour la télégraphie en onde courte (un émetteur de 500W à Stanleyville qui est opérationnels depuis le début de 1926), deux émetteurs de 5 KW à Elisabethville et Coquilhatville qui sont opérationnel depuis 1928). Il est connu que durant deux ans (1er septembre 1926-1er septembre 1928) la station ondes courtes de Machelen, construite et exploitée par SICER, a assuré une parfaite liaison  avec le Congo.

Cela permet aux particuliers et aux administrations de réaliser d'importantes économies en attendent que la station de Ruysselede, construite par l’administration soit terminée.

 

SICER a livré   diverses séries de récepteurs ondes courtes au Ministère des Colonies qui équipent  pour l’instant toutes les stations radio des Colonies.  SICER  construit également du matériel radio pour les bateaux; des récepteurs, des émetteurs pour ondes modulés et non modulés, des goniomètres et des appareils pour le radioguidage. Ce matériel est surtout apprécié par les radio amateurs belges et étrangers. SICER construit également des émetteurs et des récepteurs pour l'armée , pour l'armée de terre et l'aviation.  SICER a également un succès sans précédent auprès des auditeurs avec son célèbre SICER 4 et SICER 7. Ce résultat ne peut être obtenu  que par une organisation parfaite et une mise en œuvre de beaucoup de moyens. Au point de vue technique SICER construit du matériel professionnel à la pointe du progrès. Les ingénieurs sont en rapport avec des laboratoires de recherche du monde entier.

 

 Examinons les divers services de SICER.

 

Les services extérieurs comprennent le service commercial et les services techniques.

Le service commercial a comme rôle principal de déterminer quels sont les appareils qui donnent le plus de satisfaction aux clients depuis leur élaboration dans les laboratoires. L’organisation du service commercial pouvait de manière importante être simplifié  par l’ensemble  des qualités uniques des appareils SICER, dont la vente ne présentait aucun soucis.

 

Ceci a un double résultat économique, a savoir :

 

Pas de réclame malhonnête, qui en fin de compte est payée par le client et pas une armée de  vendeurs.

 Des centres de distribution sont installés dans divers pays, qui permettent aux acheteurs éventuels d'avoir rapidement une démonstration chez soi , et aux possesseurs  d'appareils SICER d'avoir un soutien technique de l'usine.

Le service technique extérieur  ou service de contrôle des installations est à la disposition  des clients pour les tenir au courant des techniques afin d’obtenir un rendement maximum des installations. Ces activités sont  limitées  grâce à la manipulation simpliste  des appareils SICER. Toute personne non  initiée, peut, après avoir été mis a u courant  pendant quelques minutes manipuler les touches avec autant de succès qu’un professionnel. Le service technique a également pour tâche d’exécuter le contrôle périodique des installations à la demande du client. Ce service est exécuté par des techniciens qui ont de l’expérience dans l'installation de radios. Ils font de fréquents stages dans les laboratoires de recherche et de contrôle de la fabrique.

 

Les services intérieures :

 

Il y a un service pour l'enregistrement  et l’expédition des commandes. Des soins particuliers sont accordés à l’emballage, des soins qui sont tout à fait normaux pour une entreprise qui a depuis longtemps l’expérience des expéditions maritimes et coloniales.

Les services techniques se composent de :

Les laboratoires de recherche : Dont le rôle est primordial dans  l'organisation de SICER . Dans ces laboratoires parfaitement équipés,  les ingénieurs radio électriciens et leurs techniciens résolvent les problèmes qui leurs sont soumis par le service commercial. Disposant d'une documentation  unique, ils étudient les différentes adaptations de la radioélectricité.

L'atelier des maquettes: Annexé au laboratoire, c'est atelier construit des modèles d'après les appareils étudiés. Lorsqu' un modèle est accepté et doit être fabriqué, il est soumis à l'approbation de la production. L'étroite collaboration  entre la recherche et la fabrication permet de rester dans la bonne direction, et de fabriquer des appareils qui sont au point. L'esprit d'équipe qui règne parmi les collaborateurs de SICER explique la réalisation parfaite de tout ce qui quitte la fabrique.

 

La fabrication, comprend :

 

1. Un service pour la réception des matériaux de base. Ce département exécute un contrôle rigoureux de tous les matériaux qui entrent dans l'usine.

2. L'atelier mécanique: Est équipé  pour pouvoir exécuter les travaux les plus précis (au 1/100 m/m). Le département se compose d'une section de découpage et d'estampage  des métaux.

3. L'atelier de montage: Où les postes sont assemblés par du personnel spécialisé.

4. La menuiserie avec ses quatre sections: sciage des arbres, des planches, assemblage est polissage, équipé des outils les plus perfectionnés,  où on construit les ébénisteries et les meubles qui font partie de appareils SICER.

Les éléments, pièces détachées , châssis ou appareils finis sont à chaque stade de leur fabrication livrés au :

5. Laboratoire de contrôle: qui vérifie les parties mécaniques et électriques. Les éléments et les composants sont examinés dans un laboratoire spécial. Les châssis et les appareils sont essayés dans un autre laboratoire, où se fait l'étalonnage. Pour se faire une idée des soins apportés à ce contrôle,  signalons que la fiche de contrôle du SICER 4 comporte 74 paragraphes, qui comportent chacun une manipulation que le vérificateur doit exécuter. Le cycle de fabrication est maintenant terminé, les appareils sont près à être livrés. Ils sont stockés dans le magasin des produits finis, avant d'être livrés au client.

 

Le récepteur SICER 4                                               

 

 

 

Le SICER 4 est l' appareil idéal pour écouter la retransmission d'un concert Européen, pour un coût minimal et avec peu d'entretien. Cet appareil est le juste milieu entre les appareils actuels du marché avec 3 ou 4 lampes, qui reçoivent difficilement les émissions lointaines et les appareils avec 7 ou 8 lampes, coûteux à l'achat et en entretien.                                                        .

 

Les caractéristiques électrique en font en même temps le poste le plus sensible, le plus sélectif, et le plus pur. Les changements  hautes fréquences sont conçues suivant le principe  de  la bigrille avec changement  compensé. Le récepteur comprend un amplificateur haute fréquence à bigrille, un détecteur et deux étages amplification basse fréquence avec triodes. Le montage à  bigrille permet de recevoir les signaux avec un transformateur spécial, qui procure une double amplification par rapport à un circuit avec une triode. Ce montage empêche que l'énergie amplifiée de la grille extérieure ne retourne vers l'antenne.                                                                                                                                                                          

L'apparition d'une forte oscillation est ainsi supprimée, ce qui procure une très grande stabilité de réglage. L'amplification des hautes fréquences ainsi obtenue, permet de réaliser un faible couplage du premier circuit d'oscillation avec le circuit d'antenne, ce que donne une grande sélectivité.

 

On comprend ainsi que le SICER 4 a une meilleure sélectivité que des montages avec des lampes haute fréquence à trois électrodes.

La partie basse fréquence  de SICER 4 est également remarquable  de par ses qualités et sa partie haute et moyenne fréquence. Elle est étudiée spécialement afin de prévenir toutes déformations, et pour une reproduction fidèle de la parole et de la musique, même à forte puissance. Les fiches d’alimentation, fournies avec ce récepteur permettent d'alimenter les plaques et les grilles des lampes basse fréquence séparément. On peut ainsi employer d'autres lampes basse fréquence  disponibles sur le marché, en changeant la tension négative de la grille suivant les indications des  constructeurs

 

Sa manipulation simple permet à une personne non expérimentée d'obtenir directement un excellent résultat. La fiche d'étalonnage fournie avec l'appareil donne pour les principales stations le chiffre qu'il faut choisir sur  le double cadran de la face avant . Cela consiste à tourner les deux boutons latéraux pour amener le chiffre désiré sur la face avant pour le réglage sur la station désirée. La clef du bouton gauche permet de choisir la longueur d'onde désirée, ondes longues ou ondes courtes. La clef du bouton droit permet de régler le son. Les boutons de service sont placés sur les côtés de l'appareil pour faciliter leur emploi.

 

Sa construction robuste et son contrôle rigoureux auquel sont soumis tous les éléments, garantissent un fonctionnement parfait du SICER 4 pendant plusieurs années. Tous les accessoires sont fabriqués dans notre usine avec des matériaux de haute qualité et avec les méthodes de fabrication les plus modernes. Les accessoires appartenant au même groupe (amplificateur basse fréquence, bobinage et transfo haute fréquence, condensateur variable, etc.) sont assemblés séparément sur un châssis métallique, totalement indépendant des autres groupes.

 

Cette indépendance  permet , du point de vue mécanique, la réalisation uniforme d'une construction en série, complètement indépendante des autres groupes. Au point de vue électrique ce système de construction a l'avantage que les groupes sont séparés et que les inductions capacitives  des éléments externes sont évités. Les différents groupes sont montés sur le châssis principal, qui est vérifié avec le plus grand soin. Le châssis ainsi obtenu est placé  dans la caisse. L'appareil terminé retourne au laboratoire qui effectue les dernières vérifications. Le châssis du SICER 4 est placé dans une luxueuse caisse en acajou, poli à la main et placé dans un cadre en ébène. Le tambour indicateur apparaît au milieu avec un encadrement en bronze. Les boutons de service qui se trouvent sur les cotés dans une coquille métallique sont à peine visibles. Le SICER 4 peut être prévu pour fonctionner avec des lampes alimentées par batteries ou par le secteur. L'ensemble obtenu est donc en parfaite harmonie et d'un luxe discret.

 

                     

                           Laboratoire SICER

                                                                                                                                                                                             

                                         SHOWROOM                                                                                  

 

                                                                                                        

                                                                                                               Mod : A25

 

 

                                                                                              USINE   SICER

 

 

                                                

    Antenne liaison  Congo                                                                                                                                                                                                  

                                                                                                                                                                                                       

 

 

                                           SICER  BABY

 

                                                                                     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Jacques Flamand  (ami et collectionneur) ayant découvert une publicité dans une vielle revue portant à confusion pose la question suivante :

 

                   

 Y a t’il une parenté entre SICRA et SICER, certains  indices font  penser que oui, les voici:
                                  

   1. Les dénominations
                    

                    SICRA : Société Indépendante de Constructions  Radioélectriques pour amateur

                    SICER : Société Indépendante de Construction et d'Exploitation  Radioélectriques
                   

                     2. Les sigles SICRA et SICER qui sont repris de manière identique dans des formes ovales sur les appareils  (voir                         les pubs en  annexe).
              

                     3. La période d’existence des sociétés fin des années 20 et début des années 30
                  

                     4. Le modèle SICRA IV et SICER IV qui sont identiques du point de vue aspect : voir pubs en annexe pour                          SICRA IV et la  photo du SICER IV ci dessus
                 

                     5. Le contenu technique de ces récepteurs semble identique également : 1bigrille, 1détectrice, deux BF.

                 

                     6. SICRA : « le poste du français moyen » – SICER « le juste milieu entre les appareils actuels »
                 

                     7. Le fondateur de SICER, R Goldschmidt, a également participé à la

                         « Société Indépendante de Télégraphie » dont le siège était à Paris ; Y a t’il un lien avec SICRA ?

 

                        PS:  Si quelqu'un possède des documents ou photos concernant ces appareils je serais heureux de  prendre                                contact  avec  lui,  mon adresse mail ce trouve sur la première page.

 

 

                                      

 

Mmodèle de la firme SICRA nous trouvons:   SICRA IV             Chez SICER:  SICER 4

                                                                       SICRA 7                                      SICER 7

                                                                       SICRA JUNIOR                          SICER BABY

                                                                       SICRA Portable                           SICER  C34  

                                                                       SICRA Senior

                                       

 

                                           

                                                    Recepteur ondes courtes  OC3

                                                                                                                                   

                                              

                                                       Détail: intérieur du Sicer 4